Qui sommes-nous?

Ce carnet est celui groupe de recherche qui comprend une quarantaine d’enseignant.e.s-chercheur.se.s en études anglophones, histoire et sociologie qui se réunissent régulièrement depuis 2018.

On se propose de réfléchir à la question de la structuration d’une communauté académique en “langues”, à partir de l’exemple des études anglophones, et à l’historicité de ce processus de construction, selon une méthodologie transférable à d’autres langues et à d’autres pays.

Le se situe dans le droit fil de questionnements collectifs ayant émergé il y a une vingtaine d’années, essentiellement au sein de communautés d’anglicistes, d’historien.ne.s et de sociologues, fédérés autour de questions ayant trait par exemple à la genèse de l’anglais universitaire, à l’autonomisation des études américaines, ou encore à l’apport de la civilisation à l’histoire du temps présent . Il s’agit aujourd’hui de fédérer les approches historiques, conceptuelles, institutionnelles, précédemment limitées à une communauté, à une époque, voire à un établissement donné.

  • Le travail se poursuit dans plusieurs directions:

-Production de données;

-Valorisation d’archives institutionnelles et collectives;

-Préparation de questionnaires et d’entretiens écrits et oraux;

-Caractérisation des formes de production du savoir (revues, colloques et congrès, journaux…)

Etc.

  • Exemples de livrables en cours:
    • Site internet consacré aux archives de l’américaniste Marc Chénetier
    • Encyclopédie en ligne des études anglophophones
    • Exposition virtuelle sur l’histoire de la Maison Française d’Oxford

Le groupe est par ailleurs à l’origine d’un projet baptisé HÉPISTÉA: Histoire et Épistémologie des Études Anglophones qui sera présenté à l’ANR.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search